La question des détroits et la querelle des lieux saints.

Analyse comparée à partir du concept de crise.

 

 

Décomposition de la phrase et analyse des groupes de termes:

La question des détroits’ droit de passage par le Bosphore et Dardanelles ; pomme de discorde entre la Russie et la GB. La question des détroits commence à se poser en 1774, avec Catherine II et le traité de Kütchük-Kaïnardji (ouverture des Détroits aux navires marchants russes). Dès le début de 19ème, la Russie convoite la possession des Détroits.

La GB veut l’intégrité de l’Empire ottoman : Par des raisons économiques Route de la soie : 3 routes passent par l’EO ; Par des raisons stratégiques: peur d’une augmentation de la puissance relative de la Russie ; peur que R ait accès en Méditerranée ; L’ouverture des détroits en cas d’une attaque contre la Russie par la flotte britannique.

L’Autriche aussi veut l’intégrité de l’Empire ottoman   peur de la Russie dans les Balkans.

 

la querelle des lieux saints’ querelle sur contrôle des lieux saints dans l’Empire ottoman; La France (catholiques) obtient le rétablissement du droit de contrôle français de ces lieux, la Russie veut être la protectrice des orthodoxes dans tout empire ottoman. Opposition entre France et Empire Ottoman et puis entre Russie et la GB et l’ EO .

 

Analyse comparée’ il faut confronter les actions, les intérêts et les perceptions des acteurs par rapport à ces deux questions  ;

 

à partir de’ la crise est le point de départ de cette analyse donc leurs causes sont antérieures à ces deux événements. On doit tenir compte des durées longue (registre structurel) et moyenne (registre conjoncturel), pour expliquer cette crise (durée brève : fusion du structurel et du conjoncturel).

 

concept de crise’ Crise : l’émergence de l’immergé, du caché, du non dit ; ébranlement, remise en cause.

Terme central : crise.

Qu’est l’immergé ? La question de l’intégrité territoriale de l’Empire Ottoman opposition fondamentale entre R et GB et entre R et AU.

Quel crise? Crise du Concert européen révélée par la querelle des lieux saints.

Qu’est-ce qu’est remis en cause ? Les paradigmes de Vienne.

Qu’est ce que sera ébranlé ? Le statu quo.

 

Durée longue :

Le système de Vienne atteint ses limites.

Jusqu’en 1848, la stabilité du système est maintenue grâce à la Russie (rôle d’arbitre) et à l’Autriche (système Metternich), mais il est menacée de l’intérieur par les mouvements nationalistes et par l’opposition russo-britannique et russo-autrichienne.


Durée moyenne :

Changements dans l’environnement international.

Changement dans le rapport de forces des 5 Grandes puissances 

 

Les mouvements de 1848 :

Chute de Metternich, donc la fin du système Metternich.

La Russie joue un rôle d’arbitre pour garder le statu quo territoriale intervention du côté de AU et EO (Moldavie-Valachie)   perte de puissance relative de l’Autriche (profondément touchée par 1848) et affaiblissement de l’Empire Ottoman (qui vit des crises à répétition) ;

L’arrivée de Napoléon III au pouvoir (1850) il cherche une entente avec la GB ; il est contre le Statu quo.

Changement de la perception russe du système   Le Tzar pense avoir les mains libres dans l’ EO . La remise en cause du statut des détroits : à partir de 1844 Nicolas I propose la possibilité d’un partage de l’EO avec la GB (qui accepterait si par des moyens pacifiques). A partir de 1852 Nicolas réutilise le terme ‘l’homme malade’ par rapport à la Porte. Nicolas voulait partager l’ EO de façon à avoir le Bosphore et influence prépondérant dans les Balkans.

 

Durée brève :

La querelle des lieux saints : Dispute triviale qui prend de force par l’intransigeance du Sultan et par la mauvaise foi Russe. Perception de la GB : la protection russe des orthodoxes dans toute l’EO donne au Tzar des excuses pour une intervention dans l’empire.

La querelle des lieux saints sera l’excuse pour la guerre entre R et EO.  La Guerre de la Crimée commence quand de l’intervention franco-britannique (premier conflit opposant des puissances majeurs dès 1815). La querelle des lieux saints et la  guerre de la Crimée sont les événements inchoatifs de la fin du système du Concert européen établi en 1815 à Vienne.

 

Plan :

Introduction : concept de crise, avec les durées longue, moyenne et brève ; (Brève résumé du lien entre les deux questions et le concept de crise).

Durée longue :  Failles du Système international établit à Vienne (le statut des Détroits ; la question des Balkans ; le nationalisme) ;

La durée moyenne : changement dans l’environnement international. (1848, la fin du système Metternich ; Napoléon III ; la politique russe)

La durée brève : La querelle des lieux saints, la guerre de la Crimée et la paix de Paris;

Les conséquences : la fin du concert européen. (changement des paradigmes)

Conclusion : le nouvel ordre européen acteurs, intérêts.

 

Evénements :

La question des détroits

La question des Balkans

Les mouvements de 1848

La fin du système Metternich

Coup d’Etat de Napoléon III (lien avec le front conservateur et le front libéral)

La querelle des lieux saints

La guerre de la Crimée

La paix de Paris

Concepts :

Crise, événement, puissance, perception, paradigme de la politique extérieure, realpolitik